« Improbabilis », le végétal sous les obus

 

Nicolas Deshais-Fernandez et Anthony Rojo

 

Un coup de projecteur sur l’incroyable conquête de la Nature sur le toit la base sous-marine, bâtiment charismatique et énigmatique de la ville de Bordeaux.

 

Vernissage le Mercredi 30 Mai – Exposition du 30 mai au 13 Juillet 2018

 

Son toit porte les stigmates des bombardements. Les pare-bombes en béton ont volé en éclat par endroit sous l’intensité des obus, laissant des trous béants dans l’armature de ce bâtiment construit par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale.

Aussi improbable que cela puisse paraître, ces trous accueillent désormais des poches de nature à la végétation spontanée, riche et variée: chênes, frênes, saules, fougères et même des orchidées sauvages !

Au fil des décennies, la Nature a repris ses droits, et de véritables paysages se sont installés dans cette structure atypique, à l’abri des regards et sans aucune intervention humaine.

 

Avec le parrainage de Gilles Clément, paysagiste, botaniste, penseur et écrivain.

 

 

 

 

Présentation de l’exposition par Nicolas Deshais-Fernandez :

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer