Une exposition d’Anne-Catherine Becker-Echivard
Du 8 Novembre au 30 janvier 2021

En raison des conditions sanitaires, 2 dates de vernissage :
le mardi 8 novembre 2020 de 17h30 à 20h30
Suivi d’un après-midi le Samedi 12 Novembre de 14h à 19h

« Nous sommes faits de la même étoffe que les rêves,
et nos petites vies sont entourées de sommeil »
William Shakespeare.


Mais le poisson ne rêve pas, il ne dort pas, il ne ferme jamais ses yeux, même mort. Il constate incrédule, la dégradation de son royaume.
Avec cette nouvelle série, Anne-Catherine Becker-Echivard expose des poissons qui continuent de caricaturer les humains, mais cette-fois, les animaux marins ont quitté leur milieu naturel, mis en danger par la pollution et les comportements irresponsables des hommes.

Conduits par un instinct de survie, ils tournent le dos à leur paradis perdu, et recherchent, hors de l’eau, un nouvel Eldorado.
A la manière des Grands Navigateurs, ils explorent un nouveau monde terrestre, composé de longues plages de sable en bordure desquelles on devine des forêts à la végétation luxuriante.

L’ambiance générale est subtilement rétro, et le rêve (celui d’un nouvel Eden?) enveloppe l’atmosphère des clichés, Si le travail d’Anne-Catherine Becker-Echivard a toujours subtilement associé humour des situations, des mises en scène parfois loufoques de ces petits être marins, une certaine gravité ressort de cette nouvelle série.
Dans un décor de rêve sépia, les petits poissons d’Anne-Catherine Becker-Echivard semblent désormais questionner l’humain sur son propre environnement et sa survie.