Présentation de la série « la robe de Davide n’existe pas » de la photographe Elodie Lachaud.
Une série photographique de robes particulières, chacune étant associée à un amour, une rencontre passée, un souvenir, et immortalisée en pleine nature, dans un champ de blé, dans l’herbe, dans un arbre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Je garde depuis toujours les vêtements que j’ai aimé porter…surtout des vêtements qui ont partagé ma vie auprès des hommes…de ma vie

Et puis d’autres pour qui j’attache une affection particulière,
souvent pour leurs odeurs…
J’ai décidé de les déplier, de les laisser….souffler…
on va faire ça à côté de chez Catherine, il y a plein de chemins qui ne mènent nulle part.
Il y a des champs, la forêt

On marche tout le temps… on installe les robes
–  la robe de Gilles, la robe de Gilles et de Jean, la robe de Jean…
la robe de David n’existe pas… –

je les photographie très vite, on est pressées…
Voilà c’est fait

Je n’ai pas pu laisser le petit sac noir de  Suzanne B ni la jupe tachée de peinture »

Elodie Lachaud, extrait de la publication de One Star « la robe de Davide n’existe pas »
Un livre consultable en PDF ici

Pour cette exposition, la galerie a réalisé une mise en scène originale, végétalisée avec les créations de Cyrille Varet « Grassborder« , et intégrant les robes originales.